Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2017

« Le bal des vivants… »

Musique, chanson, Amélie les crayons, NeommeMille Ponts par Amelie-les-Crayons

Une production Neomme avec le soutien de la SPPF de l'ADAMI et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

« 12 nouveaux titres originaux pour un album rythmé et enjoué. Réponse colorée au précédent album, Jusqu'à la Mer qui était introspectif, très boisé, comme un cocon précieux. Ce nouvel opus sera marqué par l'utilisation d'un grand nombre de percussions ou éléments rythmiques. Une grande partie des chansons a été composée à partir d'un rythme, et non d'une harmonie ou suite d'accords. Les arrangements vont donc prendre un chemin beaucoup plus cinglant et dynamique. Ils vont faire la part belle aux percussions donc, mais aussi aux guitares folk claquantes, mandoline, harmonica, slide, et bien sûr piano et voix. Un côté tribal parfois, autour de textes qui parlent de filiation, de liens entre les gens, d'écologie aussi, de solidarité et d'espoir. »


Ecrit et composé par Amélie-les-crayons 
Sauf ‘Un Enfant’ Amélie-les-crayons/Thierry Chazelle 
Réalisation : Olivier Longre, Bruz, Amélie 
Mastering : Christophe Chavanon, Kerwax 
Illustrations : Samuel Ribeyron 
Amélie-les-crayons : voix, Piano, percussions, guitare, chœurs, bruitages, pieds 
Olivier Longre : guitares, percussions, harmonica, clarinette, flûtes, chœurs, bruitages, pieds 
Bruz : percussions, bruitages, traitements 
Quentin Allemand : marimba, bugle, percussions 
Olivier Kikteff : guitares, violoncelle 
Guillaume Faure : banjo 
Sébastien Quencez : ukulélé, cajon 
Guillaume Clary : accordéon, bodhran, flûte 
Noémie Lacaf : chœurs, Pieds 
autres pieds, bruitages : Charlotte jacquot, David Charrière, Awen le Faou, Kalina, Merlin

  1. Y'a Plus d'Saison 
    02. Le Bal des vivants
    03. Mon Pays 
    04. Laleina 
    05. La Poudrière 
    06. Madame 
    07. Un Enfant 
    08. Mille ponts 
    09. Le Secret 
    10. L’Escalier 
    11. Le Vent dans les Eoliennes 
    12. Tout dans Tout 

CD - digifile 12 titres, livret & textes
CD - digifile - 12 tracks - booklet poster & lyrics

Pour commander : http://shop.neomme.com/product/mille-ponts

Et une nouvelle tournée !

Voir : http://www.amelielescrayons.com/about-us.html

Et du 7 au 30 juillet, au festival Off d'Avignonhttps://www.billetweb.fr/amelie-les-crayons-a-avignon

 

 

07/12/2014

Jusqu’à la mer, dernière étape

Amélie les Crayons (+ Frédéric Bobin) au Transbordeur, Lyon

Dimanche 16 décembre 2014 à 16h

Musique, chanson, Amélie-les-Crayons, Néomme, Le TransbordeurPrésentation :

« 2001. Amélie termine ses études de théâtre à Lyon et commence à écrire des petites chansons pour ses amis, des anniversaires ou occasions spéciales. "Ch'veu Blanc", "Mademoiselle Poux", "Jasmin Tea" datent de cette époque.

Ils finissent sur un petit disque fait maison qui se retrouve entre les mains d'Olivier Longre, musicien rencontré sur une péniche des bords du Rhône. À son tour, il passe le disque à un ami, Bruno Cariou qui vient de fonder le label Neômme à Lyon.

Les événements s'enchainent très vite : des concerts, un 6-titres : "Le Chant des Coquelicots" (2002), des concerts encore, des tremplins, des prix, une sélection au Printemps de Bourges, les deux prix du festival Alors Chante de Montauban, d'autres concerts puis un album entier : "Et Pourquoi les Crayons?" (2004) et une réputation qui commence à faire le tour de France et de Navarre. Le spectacle et son piano où poussent des fleurs va même jusqu'en Finlande, puis au Québec.

Près de 200 concerts et un DVD plus tard, une courte pause (fin 2006) et un nouvel album pour la rentrée 2007 : "La Porte Plume" reçoit un accueil dithyrambique, le Grand Prix Charles Cros, et sera suivi de deux nouvelles années de tournée et d'un second DVD. Fin 2009, Amélie-les-crayons s'est forgé une réputation sur scène et sur disque qu'un nombre de fans impressionnant est prêt à défendre partout où elle passe. ».

http://www.transbordeur.fr/agenda/amelie-les-crayons

http://www.amelielescrayons.com

www.telerama.fr/musiques/jusqu-a-la-mer,88773.php

07/12/2013

La maigrelette poursuit son vol

Musique, chanson, Amélie les Crayons, NeommeMéli-mélo, le nouvel album d’Amélie les Crayons, arrive début décembre !

« Amélie-les-crayons a pris l’habitude de chouchouter son public à l’approche de Noël. Cette année, c’est tout simplement un nouvel album qui sort sans prévenir ! Un CD en édition limitée de plus d’une heure de musique ! 18 titres revisités, certains en concert, d’autres remodelés à la maison, remontés, réenregistrés, rechantés !

Retrouvez La Maigrelette, son Gros Costaud, Elizabeth, la P’tite Flamme, le Docteur, Les Filles des Forges, le Danseur de Lune, le P’tit Caillou et bien d’autres dans des versions toute nouvelles ainsi qu’un somptueux duo avec Anne Sylvestre et un autre – revisité aussi – avec Aldebert ! Un petit trésor pour les fans et un joli tour d’horizon pour ceux qui découvriraient ».

Sortie : 10 Décembre 2013 
textes & musiques : amélie-les-crayons
 
amélie-les-crayons : piano, chant
 
olivier longre : guitares, mandoline, flute, percussions, harmonica, clarinette, concertina, lyre, basse
 
antoine amigues : banjo
 
nicolas allemand : batterie
 
bruz : drums, bass, tuba
 
michel caroline : accordéon
 
christophe darlot : accordéon, piano
 
guillaume clary : flutes
 
yann-gaël poncet : violon
 
hubert harel : piano
 
illustrations : samuel ribeyron
 
photographies : aurélie raidron
 
mastering : fabien andré
 

Commandes sur:

http://shop.neomme.com/product/meli-melo

22/02/2011

Un genre paradoxal

Chanson.gifJean Nicolas De Surmont, Vers une théorie des objets-chansons, ENS Éditions, 2010

 

Jean Nicolas De Surmont, spécialiste des théories et de l’histoire de la chanson (particulièrement française et québécoise), propose dans cet essai différentes approches du « phénomène chansonnier », en le considérant du point de vue lexicographique et dans un sens extensif : « Étudier la chanson revient […] à étudier des chansons, des objets esthétiques divers dans leur style […] ainsi que des objets changeants ».

 

En cinq chapitres (« La poésie vocale par monts et par vaux », « Des linéarités parallèles : la poésie et la musique », « Les mutations componentielles de l’objet-chanson », « Chanson populaire et sa « populaire » épithète », « Les clivages moraux et esthétiques »), il s’adonne donc à un examen des différentes couches de signification que recouvrent le concept et les qualificatifs qui lui ont été appliqués au cours des siècles. Si toutes les chansons ont comme point commun, en général, la brièveté et la simplicité, comment expliciter des adjectifs tels que « populaire », « folklorique », « signée », « commerciale », « lettrée », « intellectuelle » ou des syntagmes tels que « chanson de tradition orale », « chanson poétique d’auteur », « poésie chantée », « chanson à texte », dont beaucoup ont sémantiquement varié au fil du temps ? Et comment résoudre la complexité engendrée par le parallélisme entre texte et musique, ainsi que par les variations de ces deux ensembles ? « C’est essentiellement la variabilité des formes et des composants des objets-chansons qui définit les métissages », et seule une observation minutieuse permet d’identifier les « types de variations ». Le chapitre consacré à la chanson populaire illustre les difficultés d’identification : l’épithète en est ambiguë depuis le romantisme, et le substantif lui-même a plusieurs fois changé de portée depuis le Moyen Âge. Même type de plurivocité lorsqu’on parle de « musique populaire », ou lorsqu’on qualifie la chanson de « bonne » ou « mauvaise », sur les plans moral ou esthétique…

 

La chanson est un genre paradoxal, puisqu’il s’agit à la fois d’un « genre mineur de la littérature » et d’un « genre reconnu », notamment par le peuple, du « genre le plus consommé mais aussi le moins étudié ». La confusion nécessitait une clarification par l’approfondissement des notions. Ce livre, savant et documenté, y contribue largement.

 

Jean-Pierre Longre

www.lcdpu/editeurs/ens.fr